Portail » réseau Art Nouveau Network » 2001 - 2004

Réseau Art Nouveau Network ::

2001 - 2004

Art nouveau en projet, 2001-2004
Lors de sa seconde phase d’activités (2001-2004), le Réseau a mis en œuvre un programme d’études, de sensibilisation, de diffusion et de formations, bénéficiant du soutien financier de l’Union Européenne.
Le thème principal de cette 2ème phase d’activités était l’"Art nouveau en projet", décliné en plusieurs actions : 

- Un colloque international, Vienne (24 et 25 octobre 2002)
Ce colloque proposait une analyse des modes de transmission du patrimoine Art nouveau à travers le 20ème siècle, en retraçant l’histoire de sa redécouverte progressive et en soulignant les problématiques actuelles de sauvegarde et de mise en valeur. 

- Une exposition itinérante Art nouveau en projet 

Vue de la partie itinérante de l'exposition Vue de la partie itinérante de l'exposition Vue de la partie itinérante de l'exposition Vue de la partie locale consacrée à la Villa Majorelle Vue de la partie locale consacrée à la Villa Majorelle : maquette réalisée par Laurent Manonviller Vue de la partie locale consacrée à la Villa Majorelle : projet de restauration des luminaires de la salle à manger par Olivier Morel






L’exposition a été présentée successivement dans toutes les villes membres du Réseau Art nouveau. Elle présentait l’Art nouveau dans les 13 villes partenaires du Réseau à travers un panorama richement illustré. Ensuite quatre parties thématiques offraient une lecture de l’histoire du patrimoine Art nouveau, de son processus de création à son affectation contemporaine, en passant par l’évocation d’œuvres perdues.

A Nancy, l’exposition a été présentée aux galeries Poirel du 22 avril au 20 juin 2004. A cette occasion, une section, consacrée à la Villa Majorelle, a permis d’exposer des œuvres originales.

- Mois de l’Art nouveau (mai 2003 et mai 2004)
Mois d’études organisé pour promouvoir la connaissance de l’Art nouveau auprès des scolaires  : des visites et des publications ciblées par tranche d’âge permettaient aux élèves de découvrir le patrimoine Art nouveau de leur ville tout en s’ouvrant à la dimension européenne de ce courant.