Portail » école de Nancy » Horticulture et nature » Horticulteurs

École de Nancy ::

Horticulteurs


Portrait de François Félix Crousse, 1904. Reproduit dans La Lorraine artiste, juillet 1904François Félix Crousse 
Nancy, 1840 - Nancy, 1925

 

 

 

Né d'un père horticulteur à Nancy, François Félix Crousse effectue une longue formation chez Auguste Calot, grand spécialiste des pivoines, à Douai dans le Nord. Dès 1865, il reprend l'activité familiale en la développant. Introducteur et améliorateur des pivoines herbacées, Crousse perfectionna le géranium lierre mais il est surtout reconnu pour ses bégonias tubéreux et ses pivoines dont certains sont encore produits aujourd'hui. Crousse obtint de nombreux prix et récompenses pour ses pivoines, bégonias, chrysanthèmes et orchidées. Ses productions étaient notamment proposées dans des catalogues de vente.

Une partie de ses terrains étaient situés à Nancy dans le quartier de la Commanderie. C'est sur sa propriété qu'a été percée et lotie l'actuelle rue des Bégonias.

La famille Crousse entretenait des relations avec plusieurs artistes de l'Ecole de Nancy, tels Ernest Bussière et Jacques Gruber qui ont réalisé plusieurs portraits de famille et oeuvres dédicacées, et bien évidemment avec Emile Gallé, avec lequel Crousse, Simon et Lemoine fondent la Société Centrale d'Horticulture de Nancy en 1877.

Témoin de ses relations avec avec Emile Gallé, Crousse a créé deux races de pivoine "Emile Gallé" et "Mme Emile Gallé" ainsi qu'un bégonia "Mme Emile Gallé".

............................................................................................................

 

Dominique-Alexandre Godron
Hayange, 1807 - Nancy, 1880

De la génération précédent celle de Lemoine, Crousse et Simon, Godron laissa en Lorraine une empreinte forte sur l'étude de la flore. Professeur de botanique, puis doyen, à la faculté des sciences de Nancy, il est notamment l'auteur de l'ouvrage "Flore de Lorraine" en 1843 qui devient une référence et qui sera présent dans la bibliothèque d'Emile Gallé. Il occupe le poste de directeur du Jardin Botanique de Nancy et organise des excursions botaniques auxquelles participe Gallé et d'autres botanistes.

Godron a particulièrement étudié et publié les anomalies et monstruosités des végétaux.

............................................................................................................


Portrait de Victor Lemoine, 1904. Reproduit dans La Lorraine artiste, 1904

Victor Lemoine 
Delme, 1823 - Nancy, 1911

 

 

 

Serres de Victor Lemoine, 1904. Reproduit dans La Lorraine artiste, 1904Daum Frères, Vase Chrysanthème Lemoine, Musée de l'Ecole de Nancy. Photo Studio ImageEmile Gallé, Vase Clématite Lemoine, Musée de l'Ecole de Nancy. Photo Studio ImageEmile Gallé, Coupe Primavera, 1884, Musée de l'Ecole de Nancy, inv. AV1. Photo Studio ImageDaum Frères, Vase Vase Emile Lemoine ou Montbretia, Musée de l'Ecole de Nancy. Photo Damien Boyer

 

 

 

 

Après une formation auprès de son père, horticulteur également, puis à Bollwiller (établissements Baumann), à Lille (chez Miellez) et à Gand (chez Louis Van Houtte), Victor Lemoine fonde un établissement horticole à Nancy en 1849. Très vite, il s'initie à la recherche de nouvelles plantes grâce à la pratique de l'hybridation.

Les terrains de Lemoine étaient situées rue du Montet, à proximité immédiate des établissements Gallé. Lemoine dédiera une fleur à Mme Gallé, et Gallé retourna l'hommage en réalisant le vase Clématite Lemoine (MEN, inv. 316).

Victor Lemoine a été membre de plusieurs grandes sociétés d'horticulture françaises et étrangères. Il a été membre du conseil municipal de Nancy, officier de la Légion d'honneur. Il s'est vu décerné de nombreuses médailles d'or et d'argent, de prix et de grand prix lors des expositions nationales, internationales, universelles en France, en Europe et en Amérique du Nord. Il fut le premier étranger à recevoir la médaille Veitch de la Société Royale d'Horticulture de Grande-Bretagne et le premier Européen à être honoré de la médaille d'honneur George Robert White de la Société d'Horticulture du Massachusetts aux États-Unis d'Amérique.

Son fils Émile Lemoine (1860-1942) et son petit-fils Henri Lemoine (1897-1942) poursuivirent son œuvre.

............................................................................................................


Emile Gallé, coupe Rose de France, 1901, Musée de l'Ecole de Nancy. Photo Studio Image

Jules Léon Simon
Metz, 1834 - Nancy, 1913

 

 

 

Jules Léon Simon est issu d'une très ancienne famille de jardiniers de Metz, en activité depuis 1769. Spécialiste des roses, il a choisi de s'installer à Nancy après l'annexion allemande. Il est élu président de la Société Centrale d'Horticulture de Nancy dès sa création 1877 et président de la Société des Rosiéristes Français.

A l'occasion de son départ de la société en 1901, Simon reçoit cette exceptionnelle coupe réalisée par Emile Gallé gravée de l'inscription : "La Société d'Horticulture de Nancy - 1877-1901. A son affectionné Président Honoraire Léon Simon" (Nancy, musée de l'Ecole de Nancy, inv. AD338. Don des fils de Léon Simon, 1913) 
La coupe tire son thème d'une rose très particulière. Gallé choisit en effet la Rosa Gallicaou Rose de France. Selon la tradition, cette rose ne peut s'épanouir que sur le Mont Saint-Quentin près de Metz, qui se trouvait alors en territoire annexé. Le choix de cette rose comporte donc une symbolique patriotique et historique évidente pour l'époque et pour son destinataire.