Portail » promenades à Nancy » circuits » 4 circuits thématiques

Promenades à Nancy ::

4 circuits thématiques

Activités et commerces au centre ville

De la place Maginot, centre nerveux de l'activité bancaire au début de ce siècle, à la place Stanislas, en plein coeur de la ville XVIIIe, la promenade explore les lieux, parfois insoupçonnés, de la vie économique et commerciale nancéienne autour de 1900 : magasins et boutiques, banques, organes de presse, chambre de commerce et d'industrie, mais aussi hôtels, brasseries, salles de spectacles et de jeux, autant de programmes modernes qui transforment et marquent aujourd'hui encore le paysage de la ville-centre. L'Ecole de Nancy a su mettre à profit les progrès technologiques, l'excellence des arts décoratifs et de l'artisanat pour imprimer dans la pierre, le métal, le verre et le bois, l'ambition, l'esprit d'entreprise qui caractérisent alors la bourgeoisie d'affaires. 


plan du parcours


















Environ 35 minutes de promenade à pied.
De la place Stanislas, remonter rue Gambetta vers la Gare

 

L'architecture de la vie privée dans les premiers faubourgs

De la gare, en franchissant la saignée du chemin de fer vers les faubourgs ouest de la ville, la promenade conduit à la villa Majorelle, la première et sans doute la plus célèbre des maisons Art nouveau de Nancy. 
On y découvre comment la ville a progressivement investi parcelles agricoles et anciens bourgs, sous la pression d'une population en croissance rapide et de ses exigences nouvelles vis-à-vis du confort domestique. C'est dans cette première vague d'urbanisation périphérique, qui correspond à l'émergence de l'architecture Ecole de Nancy, que se concentrent l'essentiel des innovations typologiques et constructives sur les programmes d'habitat. Façades et décors relaient dans le paysage urbain l'esprit des arts décoratifs nancéiens.


plan du parcours


















Environ 45 minutes à pied. 
S'engager dans la rue du Vieil Aître puis la rue Blandan pour rejoindre le musée de l'Ecole de Nancy

 

 

La nature comme décor de la ville moderne

Une promenade dans le quartier du parc Sainte Marie, au départ du musée de l'Ecole de Nancy. La ville cède le pas à la nature, s'ouvrant à un registre neuf d'espaces urbains paysagers. Hormis deux larges avenues qui filent vers les Vosges, les rues sont bordées de maisons familiales et de petits jardins qui donnent au quartier son caractère résidentiel et pittoresque. L'Ecole de Nancy y est partout présente : le musée, les noms de Prouvé, de Gallé ou de l'horticulteur Lemoine, les villas de André mais surtout ce goût de la couleur et du décor floral qui s'exprime, au moins dans le détail, dans chaque construction même la plus modeste.


plan du parcours



















Environ 45 minutes à pied. 
Prolongation vers les établissements Gallé, rue de la Garenne, et le quartier Art nouveau de Saurupt

 

La couronne urbaine des quartiers 1900

Une promenade en boucle, à la découverte des quartiers urbanisés à la périphérie de Nancy de 1880 à 1914. La ville s'y révèle dans toute sa diversité : multitude des programmes (industries, logements, universités, hôpitaux, etc.), variété des formes urbaines, des paysages et de la topographie, foisonnement des architectes, des styles et des approches architecturales, ... 

La promenade, qui donne l'échelle de l'extension urbaine autour de 1900, est ponctuée par de nombreux parcs et jardins publics.


plan du parcours

Environ 14 km, 2h30 de promenade à vélo. 
On croise le parcours 2 à la villa Majorelle (n°31) et le parcours 3 au parc Sainte Marie (n° 25 à 29).