Portail » école de Nancy » artistes » Wiener

École de Nancy ::

Wiener

René Wiener, 1901 Photographie ancienne publiée dans le Bulletin des Sociétés Artistiques de l'Est Nancy, Musée Lorrain © Nancy, Musée Lorrain René WIENER
Relieur
Nancy 1855 - Nancy 1939

René Wiener reprend en 1879 la librairie-papeterie familiale, exploitée avant lui par son père, Lucien, et son grand-père, Léon, au 53, rue des Dominicains à Nancy.

A partir de 1885, à la Toussaint, Wiener organise une exposition dans la vitrine de son magasin, admirée par les Nancéiens. Il y invite ses amis artistes Victor Prouvé, Camille Martin, Emile Friant, Ernest Bussière, Louis Hestaux, le Japonais Takashima , entre autres. Il y présente parfois certaines nouvelles techniques, comme la pyrogravure sur bois, en 1891.

Dessinateur, créateur d'ex-libris et de monogrammes, Wiener édite également quelques publications, comme L'Art à Nancy en 1882 de Roger Marx, son cousin, célèbre critique d'art et futur inspecteur général des musées au Ministère de la Culture.  Le magasin est également le siège de la revue Nancy artiste (qui devient La Lorraine artiste en 1888), journal consacré à l'art lorrain et qui diffuse notamment les idées portées par l'Ecole de Nancy.

C'est dans l'art de la reliure que René Wiener connaît une notoriété internationale. En 1893, au salon de la Société nationale des Beaux-Arts, il présente huit reliures créées en collaboration avec Victor Prouvé et Camille Martin. Admirées et critiquées, ces reliures sont la première reconnaissance d'une "école" lorraine d'art décoratif. Ces reliures ont été confectionnées par les trois artistes dans l'arrière boutique du magasin Wiener, ce dernier disposant de la matière première et de l'outillage indispensable à leur réalisation. Mais, immédiatement après ce succès, une brouille survient entre Wiener d'un côté et Prouvé et Martin de l'autre, à propos de la paternité de ce nouveau genre de reliure.

Après cette courte collaboration, René Wiener fait appel à d'autres artistes qui lui fournissent les cartons. Les Nancéiens Emile Friant, Jacques Gruber, Louis Guingot et les Parisiens Toulouse-Lautrec, Rudnicki, Auriol, entre autres, lui fournissent les cartons de ses reliures.

En 1900, René Wiener cède sa librairie-papeterie, et l'année suivante, à la mort précoce de sa fille unique, abandonne son activité de relieur. Grand amateur et collectionneur d'art, il lègue au Musée Historique Lorrain en 1939, la quasi-totalité de sa collection comprenant un fonds documentaire de première importance.


Références bibliographiques : 

:: E. Chosson, L. Jeandidier, M. Mathias, B. Pasques. René Wiener : relieur et animateur de la vie culturelle au temps de l'Ecole de Nancy. Cat exposition Musée Lorrain. Nancy : Musée Lorrain, 1999. 96 pages